Une doctorante de l’Université de Lyon III a rédigé une thèse sur les femmes. Une bonne occasion de se retrouver !

C’est avec un grand plaisir que l’Association Alyon-Nous a organisé son premier café-débat de l’année 2019, au café de l’Authentique, le 28 janvier. Ce café-débat était animé par Madame Éléna Grujicic, chargée de travaux dirigés à l’Université Jean Moulin Lyon III, autour de son sujet de thèse concernant les opposants aux droits des femmes. Peut-on, – et si oui, comment ? -, concilier culture et égalité, et dans quelle mesure les relations entre États influencent-elles les droits des femmes aujourd’hui ? A travers sa thèse qui traite de l’élaboration et de l’application des droits des femmes au niveau régional et international, notre intervenante a tenté de répondre à ces problématiques en consacrant d’abord une partie historique afin d’exposer les différentes sources des droits de l’homme et des droits des femmes à l’échelle mondiale. Elle a ensuite analysé les rapports entre systèmes régionaux et le système international à travers plusieurs organisations intergouvernementales régionales telles que le Conseil de l’Europe, l’Organisation des États américains, l’Union africaine, la Ligue arabe…